Suivez-nous fb fb LinkedIn
Espace élève
AccueilTerminale > Sciences-Po ParisQuestions/Réponses

Questions/Réponses

Comment peut-on intégrer Sciences Po?

Il existe deux portes d’entrée à Sciences Po Paris :

  • le concours d’entrée au Collège Universitaire, destiné aux élèves de terminale,
  • le concours d’entrée en Master, destiné aux étudiants titulaires d’un diplôme universitaire de niveau bac+3.

Le concours d’entrée au Collège Universitaire permet aux bacheliers d’entrer en première année à Sciences Po Paris, pour y suivre une scolarité en deux parties : trois ans de Collège Universitaire, puis deux ans de Master spécialisé.

Un mauvais dossier scolaire constitue-t-il un obstacle à l'admission?

Pas forcément ! Il est toujours possible de compenser de mauvais résultats scolaires par la mise en valeur d’autres éléments du dossier : les engagements extra-scolaires, qu’ils soient associatifs, sportifs ou politiques, ainsi que la lettre de motivation, sont largement aussi importants aux yeux du jury, sinon plus, que les notes obtenues au lycée.

 

A quels élèves s'adresse le concours Sciences Po Paris ?

Ce concours s’adresse à tous les élèves de Terminale ES, S et L. Les épreuves sont conçues pour ne favoriser aucune filière d’origine. La candidature d’un élève de Terminale littéraire ou scientifique est aussi légitime que celle d’un élève de Terminale économique et sociale. Toutefois, il faut tenir compte des filières lors de la préparation à l’oral, car le candidat peut être interrogé sur ce point.

Que devient la procédure d’admission directe à Sciences Po Paris par la mention « Très Bien » ?

Elle a été purement et simplement supprimée. Les élèves disposant des dossiers scolaires les plus brillants pourront néanmoins être dispensés d'êpreuves écrites et être déclarés directement admissibles.

La réussite au concours est-elle conditionnée à l’obtention du BAC ?

Non pas à la réussite elle-même, car les résultats sont connus avant ceux du BAC, mais l’intégration à Sciences Po Paris a en effet pour condition préalable l’obtention du baccalauréat.

A quelles carrières professionnelles conduit Sciences Po ?

Si le secteur public constituait traditionnellement la marque de fabrique de Sciences Po, cette idée doit être relativisée car aujourd’hui, seuls 16 % des étudiants diplômés de Sciences Po Paris se dirigent vers le secteur public.

Sciences Po Paris se caractérise par une grande diversité dans les débouchés possibles : cette formation permet d’embrasser les carrières les plus larges dans la diplomatie, le journalisme, la finance, l’audit, le conseil, ou encore dans la fonction publique, la communication ou le secteur culturel.

Peut-on choisir son option indépendamment de sa section d’origine ?

Il est théoriquement possible de choisir librement son option, indépendamment de sa section d’origine, mais nous déconseillons vivement à nos élèves de choisir l’option « mathématiques » s’ils ne sont pas en terminale S et l’option « sciences économiques et sociales » s’ils ne sont pas en terminale ES.

Seule l’option « littérature et philosophie » peut éventuellement être choisie par un élève issu d’une autre section que la terminale L, à condition qu’il soit doué de véritables qualités littéraires et que ce choix se justifie aussi par une faiblesse particulière en mathématiques ou en sciences économiques et sociale.

Quelle est la différence entre Sciences Po Paris et les autres IEP: Sciences Po Lille, Sciences Po Bordeaux, Sciences Po Lyon...

L’expression « Sciences Po » est employée communément pour désigner les 9 instituts d’études politiques (IEP).

D’abord l’institut d’études politiques de Paris, situé dans le 6ème arrondissement de Paris mais qui dispose aussi de campus thématiques à Poitiers, Dijon, Menton, etc., qui accueillent certains étudiants de première et de deuxième année.

Elle désigne aussi, dans un sens plus large, les neuf autres IEP : Strasbourg, Grenoble, Lyon, Toulouse, Lille, Rennes, Aix, Saint-Germain-en-Laye et Bordeaux.

Dans ces instituts, on enseigne les sciences sociales, les relations internationales mais aussi le droit, la finance, la gestion d’entreprise, le marketing, parfois le journalisme…

Ces instituts délivrent des diplômes BAC + 5 et doivent être distingués des formations universitaires de « Science Politique », où le mot « Science » s’écrit au singulier (« la science politique ») et désigne l’étude des processus politiques qui établissent des rapports de pouvoir au sein de l’Etat.

Quelles sont les voies d’accès aux « IEP de province » ?

Il s’agit de concours différents de celui de Sciences Po Paris.

Les instituts d’études politiques de Strasbourg, Lille, Aix, Lyon, Rennes, Saint-Germain-en-Laye et Toulouse se sont regroupés sous un concours commun, parfois désigné sous l’appellation d’ « hexaconcours ». L’IEP de Bordeaux a son propre concours, de même que l’IEP de Grenoble.

Votre préparation permet-elle de réussir aussi les concours des IEP de province ?

Notre préparation est spécifique au concours d’entrée à Sciences Po Paris mais dans la mesure où les épreuves d’histoire et de langue du concours d’entrée à Sciences Po Paris ressemblent fortement à celles des concours d’entrée dans les IEP de province, la préparation à Sciences Po Paris est extrêmement utile pour se préparer aux concours des IEP de province.

Elle n’est toutefois pas suffisante : ainsi, le concours commun à 7 IEP de province se distingue notamment par la présence d’une épreuve de « Questions contemporaines » qui lui est spécifique. C’est pourquoi nous avons mis en place une préparation dédiée à ces concours. Il est possible de s’inscrire à cette préparation en complément de sa préparation au concours d’entrée à Sciences Po Paris ou indépendamment de cette préparation.

Les Cours du Parnasse - Etablissement privé d’enseignement supérieur - 11, rue Michelet 75006 Paris. Après la terminale
Avis consommateur:
© Les Cours du Parnasse 2014 . Tous droits réservés . Mentions Légales . Création site internet : Adveris