Suivez-nous fb fb LinkedIn
Espace élève
AccueilConférences

Culture générale

Les conférences de Culture générale visent à développer la réflexion personnelle et l’ouverture d’esprit.

 

Conférences à venir : « Interpréter autrement la Première Guerre Mondiale, les réflexions de Patočka sur la technique au XXème siècle ».

 

Conférences passées :


« L’inquiétante étrangeté de Philippe Muray » par Alexandre de Vitry , professeur agrégé de lettres modernes

« Fin de l’histoire », « Homo festivus », « mutins de Panurge », « rebellocrates », « envie du Pénal » : difficile aujourd’hui de ne pas croiser les idées et les mots de Philippe Muray lorsqu’on lit la presse ou qu’on assiste à une quelconque émission de débat télévisuel. Son langage est devenu une pâte commune que pétrissent maints chroniqueurs et éditorialistes, que ce soit pour imiter, prolonger Muray, ou pour s’en démarquer. Muray est partout ; pourtant, il n’a peut-être jamais autant été nulle part (…)

 

 

 

« Retour sur le retour au Baroque », Par Daniel Hamon, Professeur de lettres

« Parmi les révolutions musicales de ce dernier demi-siècle, le retour aux musiques anciennes – œuvres, interprétation, instruments – a modifié toutes nos perceptions actuelles de la musique, et même des autres arts. Quelques repères, des aperçus, et beaucoup de questions. »

 

« La Mort dans l’art occidental (1) : natures mortes et vanités »/« La Mort dans l’art occidental (2) : Chardin et autres charognards » par Benjamin Charignon, professeur agrégé de lettres modernes

Des Memento Mori de l’Antiquité aux mises en scènes macabres et grandiloquentes de Damien Hirst, l’idée de la mort est l’une des obsessions les plus fécondes de l’art occidental. Dans l’atelier du peintre s’opère une alchimie des plus mystérieuses : la transmutation de la mort en beauté picturale.

Jouissons de la mort tant qu’elle n’est qu’en peinture !

 

« Le bonheur, une notion économique ? »

Le "bonheur" peut se définir comme un état durable de satisfaction. Objet de réflexion philosophique depuis plusieurs milliers d'années, l'idée de bonheur en économie a été essentiellement approchée par le bien-être, notion matérielle et théoriquement quantifiable. Pourtant le bonheur ne se quantifie pas. Les indicateurs de la "qualité de vie" ou du "développement humain" ne sont que d’imparfaits instruments pour l’appréhender.

Comment mesurer le bonheur? Existe-t-il une "richesse" économique? L'argent fait-il le bonheur? (...)

 

« L'héroïsme et la Nation à l'épreuve de la postmodernité » (1)/« Individu fragmenté et résistance(s) au temps présent et aux temps qui viennent » (2) par François Truffer , professeur de lettres et philosophe

De Racine à Houellebecq, de Renan à Fukuyama, déconstructions postmodernes des métarécits.Quand l'Histoire, ou ce qu'il en reste, rencontre un individu qui cherche encore à s'en saisir

 

«Honoré Daumier, peintre de la société », par Benjamin Charignon, professeur agrégé de lettres modernes


A l’époque où Balzac transpose dans ses romans la société de son temps, un autre Honoré bâtit sa propre « Comédie humaine », dans une langue cousue de silence : c’est Daumier, qui croque les mœurs de ses contemporains dans ses lithographies et les magnifie dans sa peinture. C’est lui, le véritable « peintre de la vie moderne ». En parcourant l’œuvre picturale de Daumier, nous nous demanderons ce que peut faire un artiste face à la société : la dépeindre, la fustiger, la façonner…

 

« Trois Don Juan » par Daniel Hamon, Professeur de lettres

L'un des rares mythes des temps modernes, l'histoire de Don Juan, le séducteur foudroyé, a revêtu des centaines de formes : récit, poésie, théâtre, peinture, musique symphonique, opéra.

Le drame de Tirso de Molina (El Burlador de Sevilla, avant 1630), celui de Molière (le Festin de pierre, 1665), l'opéra de Da Ponte et de Mozart (Don Giovanni, 1787) montrent comment, en deux siècles, dans trois pays très différents, une société revisite un récit, s'y exprime et s'y reflète.

Don Juan est loin de n'être qu'un collectionneur de défaites féminines. Immature ? Désespéré ? Révolté ? Révolutionnaire ? Quêteur d'absolu ? (...)

 


Les Cours du Parnasse - Etablissement privé d’enseignement supérieur - 11, rue Michelet 75006 Paris. Après la terminale
Avis consommateur:
© Les Cours du Parnasse 2014 . Tous droits réservés . Mentions Légales . Création site internet : Adveris